proteine en poudre avec un pot vides et des poids de musculation

La protéine en poudre et ses dangers

Les commerciaux ne peuvent pas toujours vous parler de leur produit en toute honnêteté. Si l’on pousse légèrement le voile, il se pourrait que des informations manquent sur la question de la protéine en poudre. 

La protéine en poudre peut présenter des dangers pour l’organisme. Maladies cardiaques, insuffisance rénale, dommages au foie, diarrhée, constipation, prise de poids et mauvaise haleine sont de possibles effets secondaires liés à la consommation de protéines en poudre.

Disponible sous de nombreuses formes, la protéine en poudre peut s’avérer dangereuse si on est mal informé sur ses caractéristiques et son utilisation.

Les différents types de protéine en poudre

Sur le marché, vous pouvez trouver plusieurs types de protéines en poudre. 

Comme l’indique son nom, la protéine en poudre est un produit en poudre qui se vend dans les magasins spécialisés et supermarchés. Voyons ensemble les différents types de protéines en poudre les plus commercialisées.

La protéine végétale

Elle est fabriquée à base de produits d’origine végétale comme le riz, les pois, le chanvre, etc. Pour les végétariens, c’est la meilleure forme de protéine en poudre à consommer afin de garantir leur apport en la matière.

La protéine de lactosérum

Encore appelée Whey, cette protéine est fabriquée à base du lait. C’est la protéine en poudre la plus consommée. Elle est plus rapide à assimiler par l’organisme. C’est une référence en matière de protéine en poudre. Elle est la plus consommée, comparativement aux autres poudres. 

Elle est constituée de 70 % à 80 % de protéines. Sa teneur en glucides et en gras est un peu élevée. C’est pour cette raison que certains sportifs s’intéressent plus à sa version améliorée composée de 90 % de protéines : l’isolat de protéines. Il faut noter que le Whey est déconseillé aux personnes intolérantes au lactose.

La protéine de bœuf

Cette protéine est fabriquée à base de collagène de bœuf. Elle est aussi un produit concurrent au Whey sur le marché avec 50 % à 90 % de protéines. Toutefois, sa teneur en acide aminé est assez risquée pour l’organisme.

La protéine de grillon

La protéine de grillon est une alternative aux protéines animales traditionnelles. Avec plus de 70% de protéines, cet insecte permet de réduire l’impact écologique de la production de ce type de produit. Cette protéine est appréciée par beaucoup de consommateurs.

La protéine de caséine

Ce produit est fabriqué également avec du lait et contient aussi du sucre. Contrairement à la Whey, cette protéine est à assimilation lente. C’est une poudre qui est difficile à assimiler par l’organisme, malgré cela elle reste très consommée.

proteine en poudre avec une dosette pleine de proteine en poudre

Les protéines en poudre présentent-elles des dangers ?

Si les sportifs choisissent de consommer de la protéine en poudre c’est dans l’intention de développer leur masse musculaire.

Ce choix peut se retourner contre le consommateur. Même s’il est difficile de l’imaginer, la protéine en poudre présente des dangers pour l’organisme

Les maladies cardiaques

La consommation en continu des protéines en poudre peut entraîner dans l’organisme, un taux élevé de substances comme :

  • La graisse.
  • Le cholestérol.

Avec ces éléments dans l’organisme en quantité importante, le cœur peut connaître un dysfonctionnement parfois grave.

Les maladies rénales

Les reins sont l’organe responsable de la régularisation du taux de sucre dans le sang. Avec un apport important de protéines en poudre comme celles fabriquées à base de lait, les reins se retrouvent en situation d’incapacité. 

Plus la quantité de sucre est importante, plus les reins se fatiguent, d’où l’apparition des maladies rénales. Plus précisément, il peut y avoir un déséquilibre acido-basique pouvant entraîner fatigue et baisse de performance.

Les problèmes de foie

Le foie permet d’éliminer grâce à ses enzymes les réserves nocives de protéines présentes dans l’organisme. Cet organe se retrouve endommagé lorsque la substance protéique présente dans le sang dépasse la dose raisonnable. A force de consommer des protéines en poudre, vous risquez d’abîmer votre foie.

La prise de poids

Alors que l’objectif est de perdre du poids, le danger de la consommation en continu des protéines en poudre est qu’il favorise la prise de poids. Les réserves de protéines non éliminées par le foie se cumulent et sont stockées sous forme de graisse. 

La diarrhée

Les produits laitiers comme certaines céréales sont par nature riches en glucose (en sucre). Le surdosage du sucre est malheureusement favorable pour la diarrhée. Notre équipe vous conseille d’alterner avec des protéines en poudre végétales afin de limiter ce danger.

La constipation

La consommation des protéines en poudre de manière continue limite les apports en glucides (fibres). Ceci peut être source de constipation

La mauvaise haleine

L’ingestion d’une grande quantité de protéines en poudre pousse l’organisme à métaboliser beaucoup de protéines (la cétose). Il peut se dégager une odeur désagréable si des précautions ne sont pas prises. Vous risquez d’avoir mauvaise haleine à la suite de vos entraînements.

La consommation excessive des protéines en poudre est susceptible de conduire également à d’autres effets secondaires comme des malaises.

À titre illustratif, la consommation à outrance des protéines en poudre peut entraîner des flatulences. C’est-à-dire des difficultés digestives pouvant endommager davantage l’organisme. 

Pour ceux qui présentent une intolérance au lactose, ils sont exposés à d’atroces crampes abdominales.

dosette pleine de proteine en poudre

Éviter les dangers liés à la consommation des protéines en poudre

Comme annoncé plus haut, la plupart des personnes qui consomment des protéines ont pour objectif de développer leurs muscles. Il existe des techniques simples pour mieux développer vos muscles. Voici quelques-unes des techniques qui fonctionnent le mieux.

Choisir un sport adapté

Il existe des sports efficaces pour bien renforcer les muscles. Il s’agit par exemple des exercices de rameur et des exercices avec des sangles TRX. Ces activités sportives sont simples, mais très bénéfiques. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces deux catégories d’exercices physiques, n’hésitez pas à consulter les autres pages de ce site.

Consommer végétal

Cette astuce est bien adaptée aux personnes qui consomment déjà des protéines en poudre. Les produits d’origine végétale ont la vertu de corriger plusieurs désagréments créés à l’organisme. N’oubliez pas de boire aussi beaucoup d’eau.

Consulter votre diététicien

Votre diététicien est le mieux placé pour vous conseiller sur vos besoins nutritionnels. Avant d’intégrer les protéines en poudre à votre alimentation, notre équipe vous recommande de demander l’avis d’un professionnel.

Quelles sont les alternatives aux protéines en poudre?

Au vu des risques liés à la consommation de la protéine en poudre, beaucoup décident de trouver des alternatives. Si vous êtes dans ce cas, vous pourrez vous orienter vers des sources de protéines fraîches, qu’elles soient animales ou végétales.

Les protéines animales

Les principales sources de protéines animales sont la viande, le poisson, les œufs et le lait. Ils constituent une alternative valable aux protéines en poudre. Ce sont des sources naturelles de protéines et elles sont accessibles. Pour avoir des effets à la hauteur de vos attentes vous devrez les intégrés à tous vos repas.

Au petit déjeuner, nous vous conseillons de remplacer la protéine en poudre par du lait, des œufs ou du yaourt. Au déjeuner, n’hésitez pas à opter pour une bonne tranche de viande bien cuite.

Les protéines végétales

Les protéines végétales sont présentes dans des aliments variés : 

  • Graines (sésame, tournesol, pavot, amandes).
  • Tofu.
  • Céréales (blé, riz, maïs).
  • Graines de Chia.
  • Quinoa.
  • Pois chiches.
  • Champignons.

La consommation de protéines animales ou végétales, pour atteindre les mêmes niveaux de résultats que la protéine en poudre, doit être importante. 

Il faudrait donc consommer abondamment des œufs, de la viande, des céréales, etc. pour atteindre des résultats équivalents aux protéines en poudre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page